Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada - Treasury Board of Canada Secretariat
Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels




Profils

 Gregory LengProfil : Gregory Leng

Un logiciel de projet énergétique qui rapporte gros

Un programme de logiciel innovateur d’un étudiant universitaire, développé dans le cadre de son mémoire de maîtrise, est devenu un produit qui aide des milliers de personnes dans le monde entier à planifier des projets qui utilisent la technologie des énergies renouvelables.

Ingénieur de formation et maintenant directeur de RETScreen International à Ressources naturelles Canada (RNCan), Greg Leng n’aurait jamais pu deviner combien de personnes allaient utiliser son logiciel, sans compter les milliards de dollars économisés en cours de route.

Norme universelle

Connu sous le nom de RETScreen, ce logiciel évalue la production et les économies énergétiques, la réduction d’émissions et les variables financières telles que les coûts, la viabilité et le risque associé à divers types de technologies d’énergies renouvelables ou d’efficacité énergétique. Le logiciel inclut aussi des bases de données hydrologiques et climatiques ainsi qu’un cours de formation. Mieux encore, il est gratuit sur le site Web de RNCan!

« Le logiciel sert à aider les gens à décider s’ils devraient mettre en place un projet d’énergie propre, dit Greg. Le public cible conciste en général d'ingénieurs, d'architectes, de scientifiques ou de professeurs d’université.  »

« Aucun outil à l'échelle
mondiale ne permet
d'effectuer une analyse
aussi complète.»

Il donne un exemple du fonctionnement de RETScreen : « Disons que vous œuvrez dans le domaine des services publics d’électricité et que vous êtes intéressé à implanter l’énergie éolienne. Le logiciel vous permettra de déterminer la puissance réelle de sortie en fonction de la vitesse moyenne locale du vent. Ensuite, puisque vous devez évaluer les coûts, il comporte donc un modèle d’analyse des coûts. Il inclut aussi un modèle de calcul des économies liées à l’émission de gaz à effet de serre, et un modèle d’analyse financière pour déterminer le rendement des investissements. »

Un des aspects les plus remarquables du logiciel est de constater à quel point il s’est largement répandu. « Il s’agit maintenant de la norme universelle d’analyse de projets d’énergie propre, dit Greg. Le logiciel a été traduit en 30 langues, ce qui englobe les deux tiers de la population mondiale. Nous avons vraisemblablement 10 000 visiteurs par semaine. »

Selon Greg, l’aspect le plus séduisant du logiciel est le fait qu’il rend les projets d’énergie propre plus économiques. « En fin de compte, nous pensons aux conséquences. Nous essayons d’aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à réaliser des économies. Avec environ trois milliards de dollars d’économies qu’il a fait réaliser aux utilisateurs à travers le monde d’économiser, l’influence de ce logiciel est donc énorme. »

Une boîte à outils pour l’innovation

Même si des programmes de calcul similaires existent, il n’y en a aucun qui présente autant de facettes que RETScreen. « Il y avait des outils conçus pour des composantes particulières. RNCan a regroupé tous ces domaines d’expertise techniques et financiers. Aucun outil à l’échelle mondiale ne permet d’effectuer une analyse aussi complète. Nous sommes vraiment les principaux leaders et innovateurs au monde. »

L’équipe de Greg cherche toujours des façons d’améliorer RETScreen. « Nous voulons constamment innover, en réalisant des progrès au niveau scientifique et de l’ingénierie — tels que des modèles d’ingénierie avancés — ainsi qu’au niveau du logiciel, par le biais d’Internet. »

À l’avenir, Greg dit que son équipe prévoit de rendre le programme assez «  intelligent » pour pouvoir penser comme un humain.

« Nous avons un programme de recherche et de développement présent qui permet de produire des nouveaux modèles avancés pour des usages tels que l’efficacité énergétique. Nous travaillons aussi à intégrer au logiciel des capacités de prise de décision intelligente pour aider les gens à restreindre leurs options. »

Ce projet mijotait depuis longtemps

Gregory Leng

Intrigué par l’utilisation d’énergie de remplacement depuis le secondaire, Greg a pour la première fois élaborée l’idée du RETScreen dans le cadre de sa maîtrise en techniques énergétiques à l’université du Massachusetts. En 1993, peu après avoir obtenu son diplôme, Gilles Jean, directeur général du Centre de la technologie de l’énergie du Centre CANMET à Varennes, l’a approché à une conférence solaire à Québec et l’a invité à se joindre à RNCan. Greg a refusé l’offre de Gilles.

Mais Gilles n’a pas laissé tomber et, un an plus tard, il a communiqué de nouveau avec Greg, qui se trouvait cette fois en Inde où il occupait le poste de directeur du International Fund for Renewable Energy and Energy Efficiency. Cette fois, Greg a accepté l’offre et s’est retrouvé peu après à élaborer le contenu de RETScreen, alors encore au stade préliminaire.

Maintenant que RETScreen est entièrement fonctionnel, et que les coûts, les tâches et le soutien technique sont partagés avec des partenaires de l’industrie, du gouvernement et des universités, Greg peut consacrer plus de temps à la gestion et à la stratégie.

« Je me suis toujours intéressé tant à l’énergie propre qu’aux logiciels, et j’ai eu la chance de pouvoir combiner les deux dans mon travail au sein de la fonction
publique. »